9 musiques, 3 passionnés

 

Agar Agar – Sorry about the carpet

Parmi les artistes qui s’enchainent sur la désormais célèbre chaîne YouTube COLORS, voici un groupe qui a retenu mon attention – et pas celle de toutes et de tous puisque la vidéo sortie mi-mars n’a récolté que 330 000 vues. Agar Agar, c’est une petite française à la voix et un petit français au synthé qui s’associent pour nous sortir une synth-pop minimaliste voire même neurasthénique. Des sonorités calmes et entrainantes, c’est ce qui les qualifient et ce qui avait déjà fait leur succès en 2016 où ils avaient été repérés par les Inrocks qui les avaient propulsé sur le devant de la scène en tant que groupe le plus frais de cette année-ci avec le titre Prettiest Virgin.

I am that guy, pourrait aussi vous plaire, un morceau de l’EP qui a suivi le succès de Prettiest Virgin et que je trouve plus profond et avec une charge émotionnelle supérieure.

 

No_4mat – 1992

De la house qui nous fait revivre les années 90 et les raves des pays de l’Est où le seul mot d’ordre était de profiter. No_4mat, c’est donc un jeune dj lo-fi qui reproduit, avec les instruments disponibles aujourd’hui, la house d’antan comme peuvent le faire de la même façon Nørus ou encore DJ ÆDIDIAS.

Si vous aimez, EELF est une chaîne spécialisée dans ces sons à la fois tranquilles et frais mais qui nous font gentiment bouger, donc si vous en voulez plus, servez-vous.

 

Octavian – Bet

Du rap américain – fin britannique, de la grime – parce qu’il en fallait, un beat simple et efficace qui fait bouger la tête, des mecs qui savent kicker et notamment Skepta que j’avais particulièrement apprécié en feat avec ASAP Rocky dernièrement sur Praise the Lord mais qui est validé depuis un bon moment avec notamment son titre Shutdown. Sinon Octavian est né à Lille et est un proche de Drake qui ne devrait pas tarder à blow up sur la scène internationale bien qu’il ait déjà fait son bout de chemin au Royaume-Uni. Un artiste à suivre par conséquent.

On passera sur le clip et les paroles cependant et on en restera aux sonorités plus que plaisantes.

Pierre Lansonneur


Juliette Armanet – L’amour en solitaire

Vous l’avez surement déjà entendu, une voix claire et mélodieuse, souvent comparée à Véronique Sanson, il s’agit de Juliette Armanet !

C’est en 2017 avec son album Petite Amie qu’elle fait une entrée remarquable sur la scène musicale française.

Sa musique « L’amour en Solitaire » nous parle du manque, et de la mélancolie après une déception amoureuse. Toute cette solitude prend son sens sur un fond d’ile déserte, de plage, et de naufrage.

Cette musique a été vu plus de 8,5 millions de fois sur YouTube, et je ne peux que vous conseiller d’aller l’écouter ! Soutenons la chanson française !

 

Fever Ray – If I had a heart

Fever Ray, de son vrai nom Karin Dreijer, est connu pour avoir fait partie du groupe The Knife avec son frère. Suédoise, elle compose des musiques aux sonorités électroniques et pop depuis ses 15 ans.

Sa musique « If I had a heart » est connue pour être le thème musical de la série Vikings, ainsi que la bande originale de la série Chilling Adventures of Sabrina.

Cette musique, très torturée, évoque la souffrance et le manque. Ainsi, Fever Ray développe le sentiment d’insatisfaction. L’instrumental est vraiment très puissant.

 

Bishop Briggs – River

Cette jeune artiste de 24 ans, Sarah Grace McLaughlin, a frappé très fort en 2016 en sortant son single River. Il a atteint 75 millions de vues sur YouTube.

Le beat envoutant de la musique nous entraine sur des paroles fortes. Selon Bishop Briggs, « ce titre évoque le moment où on doit affronter quelqu’un et qu’on le fixe des yeux pour démontrer nos convictions. » Cette musique permet de faire un premier pas vers son univers musical indie pop/rock, presque sensuel.

Adèle Fouilhoux


Danakil – Marley

« Marley »… une musique qui représente probablement parfaitement vos années lycée ! Du moins, elle représente les miennes. On aurait presque pu diviser la cour en deux : ceux qui la connaissent par cœur, et ceux qui ne la connaissent pas.

Rien ne se prêtait mieux pour se réunir autour d’un calumet de la paix avec quelques amis, et se sentir plus rasta que jamais.

Dans cette musique plutôt longue (5 minutes et 12 secondes, et sans refrain s’il vous plait) Danakil chante en discontinue l’histoire courte mais intense, la vie de Bob.

Il termine la musique sur ces paroles « aujourd’hui j’aurais 60 ans et des poussières, mais bon j’ai réussi et j’en suis fier » en 2019 Bob aurait eu 74 ans et des poussières, et nous sommes tous tristes de ne pas avoir eu la chance de connaitre ce grand homme. Cependant ces musiques restent indémodables, tout comme la musique de Danakil – « Marley ».

 

PNL – Au DD

Tout le monde n’aime pas la musique de PNL. Mais ils arrivent à minima à mettre tout le monde d’accord sur la qualité de leur clip. Effectivement concernant « Au DD » celui-ci aura fait coulé autant d’encre que la musique en elle-même. Car oui monsieur, ils ont privatisé la tour Eiffel, rien que ça.

Au DD est une musique fidèle aux deux frères, une instru reconnaissable parmi 1 000 autres, complètement lunaire. D’ailleurs on pourrait presque le leur reprocher dans leur dernier album « deux frères » où les tracks se ressemblent un peu trop. Les entendra-t-on kicker un peu plus fort à l’avenir ? Au moins une fois ?

 

Liam Gallagher – For What It’s Worth

Dans « For What It’s Worth » on a la chance de retrouver Liam Gallagher avec sa plus belle voix. Effectivement, alors que celle-ci nous restait facilement en tête lors qu’il entonnait le fameux « Wonderwall » avec le groupe Oasis, son timbre de voix n’a pas changé malgré les 23 années qui séparent ces deux titres.

Les lyrics semblent clair : un message d’excuse qu’il adresse aux personnes qu’il a blessé. On pense alors immédiatement à son frère, Noel Gallagher, qui a quitté le groupe Oasis à cause du tyran de l’époque, Liam.

On peut facilement s’identifier aux paroles, en se remémorant certains de nos actes involontaires qui ont blessé nos proches, tout en se remémorant la superbe de l’époque Oasis.

Vincent Geronimi

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s