La nouvelle génération du rap francophone face à l’industrie américaine.

« C’est du Travis Scott… un mélange de Goosebumps et de Butterfly Effects, il n’a rien inventé »

Oui, c’est la norme. Oui, c’est sûrement ce qu’il écoute. Quel rappeur francophone ne serait pas tenté de s’influencer de Travis Scott, de Migos ou d’Asap Rocky si c’est ce qu’il aime et vu qu’une partie du marché rap en consomme à profusion et en demande en quantité ? Voyez Josman qui sur Vanille incarne un Kendrick Lamar français et qui sur Loto se transforme en Travis Scott ou encore Oboy qui fait le lien entre le mumble rap de Lil Uzy Vert et Desiigner, bref d’Atlanta, et les ambiances d’Asap Rocky. Quoiqu’il en soit, ils y rajoutent une touche personnelle à l’instar de Laylow et son univers dit « digital ».

OBOY – 187

Une nouvelle génération donc très « américaine », lancée en grande partie par Joke, qui revient sous le nom d’Ateyaba alors que l’on attend… ou pas son album UV. Très « américaine » au point où l’on s’amuse à écouter et voir un clip de Zola ou de Youv Dee en remarquant que les codes sont si marqués que les deux rappeurs semblent plus américains que Swae Lee et Slim Jxmmi (Rae Sremmurd) dans leur dernier clip.

Cependant on innove dans le rap francophone et on peut en être fier

Mention spéciale à PNL qui nous annonce que « l’année dernière […] a été du charbon » et que « ça arrive… ». En effet, PNL aurait créé, ou du moins fait émerger, un sous-genre du rap cloud plus terre à terre et plus cynique que Yung Lean l’avait fait auparavant. Le street cloud, dans lequel ils s’inscrivent (Ademo et N.O.S) avec notamment un autre groupe Triplego présent depuis quelques années, constitue une innovation qui n’a pas échappé aux US qui les a invités sur la couverture de Fader ou sur la line-up de Coachella 2017. Par ailleurs, soyons fiers, en Europe, c’est le rap francophone qui s’impose avec des copies de rappeurs français comme de PNL, sans surprise, ou de MHD et de son afrotrap avec Afrojuice 195 en Espagne.

AFROJUICE 195 – KARIM BENZEMA

Les rappeurs francophones s’illustrent également grâce à des instrus de grande qualité et innovantes à l’image de Slimka qui a basé son freestyle Colors sur une instru « trap house ». Et pour aller plus loin, parlons des beatmakers francophones réputés qui s’exportent pour leur talent et leur côté « rétro » : Ikaz boi pour Chance The Rapper ou encore Frencizzle pour Chief Keef.

Pour finir, énonçons Hamza qui peu à peu s’est éloigné des codes américains pour créer son propre univers musical que l’on ne retrouve pas sur le marché. Il permet de nous faire comprendre que l’identité musical peut se trouver après quelques années, mais nous fait également comprendre que cela se produit partout dans le monde… et aussi aux US où des rappeurs comme Yung Pinch innove aussi et créé de nouveaux terrains de jeux, dans une ambiance très Californienne pour ce dernier.

Le rap US a encore une bonne longueur d’avance et on ne peut le nier

La vague d’emorap en est le meilleur exemple. En effet, avez-vous déjà entendu un rappeur francophone s’illustrer correctement sur les codes de l’emorap, car malheureusement la seule tentative pourrait être celle de So Sama avec C’est Rhall mais bon… à vous de juger si c’est à la hauteur des Suicideboys. En effet, le rap francophone ne dispose pas d’une scène vraiment underground comme il existe aux US avec la Team SESH, Pouya ou encore Night Lovell.

L’on peut également évoquer les collaborations entre les rappeurs et autres chanteurs, en effet peut-on comparer le dernier son de Jok’air et Shy’m au titre magnifiquement réalisé d’Asap Rocky et FKA twigs, comparer le feat de PLK et Nemir à celui internationalement connu de Post Malone et 21 Savage ?

A$AP Rocky – Fukk Sleep ft. FKA twigs

Pierre Lansonneur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s