Kate Tempest : un rap enragé et engagé

Kate Tempest est une londonienne qui te fait prendre conscience de la sombre réalité du monde d’aujourd’hui à travers son rap/slam/poésie.

Bon évidemment il faut avoir au moins 580 au Toefl pour réussir à comprendre les paroles autrement c’est juste de la purée avec des rythmes sympas. Alors voilà une façon plutôt sympa de bosser son anglais : écouter du rap « made in England » qui dénonce à la manière de Black Mirror :

 

« Come on, new shoes, beautiful hair, bullshit!
Saccharine ballads and selfies, and selfies, and selfies
And here’s me outside the palace of ME!
Construct a self and psychosis
Meanwhile the people were dead in their droves
And, no, nobody noticed; well, some of them noticed
You could tell by the emoji they posted.”

                                    Europe is lost

 

C’est ça Kate Tempest, c’est une rappeuse qui réussit à te donner des frissons rien qu’en ouvrant la bouche.

Même son concert est atypique. Elle nous raconte une histoire et reprend dans l’ordre les morceaux de son album. Comme des chapitres, les morceaux s’enchainent et la poésie déferle.

Et elle raconte quoi son histoire me diras-tu ?

Il est 4h18 du matin, 7 personnages n’arrivent pas à dormir et comme souvent à cette heure se posent des questions existentielles. Et c’est ce qui rend ses chansons accessibles, on peut s’identifier à chaque personnage.

À travers ces pensées nées de l’insomnie de ses personnages, Kate Tempest aborde des sujets brûlants comme la société de consommation, la crise des réfugiés, les attentats (Europe is lost), la lutte des classes, le réchauffement climatique, la pauvreté et l’isolationnisme (Don’t fall in).

 

“And about them immigrants? I can’t stand them

Mostly, I mind my own business

They’re only coming over here to get rich, it’s a sickness

England! England! Patriotism!

And you wonder why kids want to die for religion?”

                                                               Europe is lost

 

Son deuxième album s’appelle « Let them eat chaos », référence à la traduction hasardeuse en anglais « let them eat cake » de la célèbre réplique de Marie Antoinette « S’ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent de la brioche ! ». Elle a déjà publié une pièce de théâtre et deux recueils de poésie, la barre est haute!

Pour l’instant pas de date prévue en France, malheureusement.

Ps : elle est nominée aux Brit Awards 2018

 

Europe is losthttps://www.youtube.com/watch?v=QSVyyykaEOo

Ketamine for Breakfasthttps://www.youtube.com/watch?v=ym3iGD7uNn8

Tunnel Visionhttps://www.youtube.com/watch?v=z4qGLDkK9TA

 

Salomé Aymé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s