La nébuleuse Lilloise #1 : Poésie sonore à Lille

Cette semaine Renart va nous faire le plaisir de nous ambiancer à l’Australian Bar-café OZ. Si ce pseudonyme vous est encore inconnu, on vous invite à plonger dans son univers.

Parce que oui Renart, c’est un univers. Il suffit de jeter un coup d’œil aux titres de ses chansons pour s’en rendre compte, et de les écouter pour voyager.

Petit protégé de l’éclectique label Cracki Records, Renart incarne parfaitement une techno différente. Ses sons nous font sillonner dans une ambiance chevaleresque et poétique. En même temps avec un EP nommé « Et le rêve des absents », peu étonnant de trouver de la poésie à sa musique…

Les productions du rémois atteignent des sommets dans leurs facultés à concilier mélodie et «clubbing ». Explicitons : Dès que l’aspect mélodieux devient trop prépondérant, l’aspect club vient nous faire bouger la nuque et donne une soudaine envie de taper du pied. Loin de sacrifier l’un pour l’autre, ses productions sont une parfaite superposition des deux.

L’EP « Elégies », sorti sur Flagrant Harbour illustre parfaitement cela.
Hors sentiments, 1ère mélodie de l’EP est une montée crescendo vers une destination inconnue. Ici on retrouve ce canevas bien ficelé:

On se laisse envouter par la mélodie, puis quand celle-ci atteint son paroxysme (vers le milieu du morceau) un drop mouvant vient nous entrainer encore plus dans les profondeurs de son univers. Sans parler du 2nd drop qui finit d’achever une montée savamment orchestrée.

Le contenu de la 3ème piste est aux antipodes de son titre brut et « bescherellesque », toutefois, ne vous y méprenez pas, pronoms personnels est un plaisir auditif.

Pour finir «Je vainquis par les larmes » nous accueille avec des notes de synthé virevoltantes mais épiques, comme si elles avaient pour but de trancher avec le rythme disloqué de « On disait quoi ? ». Un artiste qui travaille ses sorties en somme.

https://soundcloud.com/renarttt/sets/l-gies-ep-fhgb001

Cependant Renart est également un artiste multi-facettes. Et il nous l’affirme de par ses productions :

Sur son dernier EP signé sur Dawn Records, l’aspect mélodieux laisse place à une brutalité qu’on ne lui connaissait pas forcément. Cela dit sur un EP nommé «De bellvm civile », fallait-il s’attendre à une ode aux pétales de rose ?

https://soundcloud.com/renarttt/sets/renart-de-bellvm-civile-ep

Son excellente production sur Vastechoses vient confirmer ce côté plus virulent. Pourtant est-ce que les productions de Renart en deviennent moins bonnes pour autant ? Plus stéréotypées ? Tout au contraire, ce qu’elles perdent en poésie, elles le gagnent en consistance.

Pour faire partie de l’odyssée de Renart, il vous suffit de vous rendre au Café Oz de Lille, samedi à partir de 21H00 où le collectif Soundwave l’a invité à se produire.

RENART x SOUND WAVE CREW at Cafe Oz Lille

Et si vous voulez vous renseigner sur ce que propose Soundwave, voici le lien vers leurs pages Facebook : SOUND WAVE

Pedram

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s